Écrits, photos...

Orientation

Éric est un enfant exemplaire. Jamais un mot plus fort que l’autre, toujours la bonne réponse. À treize ans, il est très autonome. Il reste isolé et participe peu en classe, mais c’est peut-être dû à son jeune âge. Il a un an d’avance. Ses parents lui ont fait sauter une classe très tôt mais il fait preuve d’une grande maturité. Par rapport à ses camarades, il est calme et attentif. Parfois, il part ailleurs, comme emporté dans un monde onirique bien à lui, mais jamais longtemps et il est capable de raccrocher le groupe. Je ne me fais pas de soucis. C’est vrai qu’ici, au Portel, la banlieue populaire de Boulogne sur Mer, dans le Pas-de-Calais, perdu tout au Nord de la France, réussir ses études est synonyme de liberté, de vie. Sinon on devient ouvrier dans les aciéries, les pêcheries, docker ou marin au mieux. Alors, quand un jeune comme Éric a les capacités, nous faisons tout pour qu’il aille étudier à Arras ou à Lille et se préparer un avenir plus glorieux.