Les disparus des Thermes

Nouveau projet d’écriture, la reprise d’un ancien scénario de jeu de rôle (l’Appel de Cthulhu), « Les curistes dans le bain ! », déjà écrit sous forme d’un roman, mais peu satisfaisant. Aussi, je le reprends de zéro, en changeant quelques personnages, étoffant le réalisme de l’époque et aussi en modifiant certaines scènes. Par contre, je garde toute la partie de chasse, il faudra juste la réécrire correctement.

L’époque

Comme l’Appel de Cthulhu se base sur les écrits de H. P. Lovecraft, l’action se déroule dans les années vingt, à l’automne 1923 précisément. La Grande Guerre est terminée depuis cinq ans, les stigmates du conflit sont encore très visibles. La France occupe la Ruhr, plongeant l’Allemagne dans une récession sans précédent.

Les lieux

Tout commence à Lyon, entre la place des Cordeliers et la Part Dieu.

Rossignol

Un nouveau visiteur du jardin, aussi bien en journée qu’à la nuit tombée, impossible à voir mais pas à entendre !

Erreurs d’aiguillage

C’est fait ! Le second livre est prêt pour partir à l’impression.

Voici en avant-première la couverture :

Erreurs d’aiguillage

 

Toulouse, automne 2014. Pour Jérôme, le Chinoir, la routine n’a pas le temps de s’installer. Au SRPJ, Pillière, le nouveau capitaine, bouscule les habitudes et impose sa loi. Côté cœur, son amie Audrey, rebelle et imprévisible, l’entraîne dans une histoire compliquée.

Tout s’aggrave lorsqu’un train heurte un cheminot aux abords de la gare Matabiau. Meurtre maquillé en suicide ? Accident du travail embarrassant ? Rien n’est évident, surtout quand Audrey devient la principale suspecte. Jérôme aura fort à faire pour déjouer les pièges machiavéliques. S’en sortira-t-il indemne ? Rien n’est moins sûr !

 

Lien vers la page chez l’éditeur Cairn.

4ème de couverture

Voici en avant première la quatrième de couverture :

Toulouse, automne 2015. Pour Jérôme, le Chinoir, la routine n’a pas le temps de s’installer. Au SRPJ, Pillière, le nouveau capitaine, bouscule les habitudes et impose sa loi. Quant à sa romance avec Audrey, la jeune beauté rebelle et imprévisible l’entraine encore dans une histoire compliquée.

Tout s’aggrave quand le jeune lieutenant enquête sur la mort d’un cheminot heurté par un train de marchandises aux abords de la gare Matabiau. Meurtre maquillé en suicide ? Accident du travail embarrassant ? Rien n’est évident, surtout quand Audrey devient la principale suspecte.

Jérôme aura fort à faire pour déjouer les pièges machiavéliques. S’en sortira-t-il indemne ? Rien n’est moins sûr !

 

Les personnages

SRPJ de Toulouse

Capitaine Gilles Pillière :

Lieutenant Léonie Peyruse :

Lieutenant Arnaud Fachon :

Brigadier-chef Marc tarchette :

Gardien de la paix Manuel :

Commandant Fabien :

Lieutenant Jérôme Carvi :

Toulouse

Audrey Doulers :

alias Natacha :

 

Oiseaux du jardin en cette fin d’année

Moëze Oléron – Jour 2

Voici la galerie du second jour dans la réserve.

à vos commentaires, maintenant pour trouver les vrais noms des oiseaux :-)

 

La réserve de Moëze, Oléron – jour 1

20171106_598_DSC_0193Voici quelques photos de la journée passée dans la réserve ornithologique de Moëze Oléron.

1er jour très riche, sous le soleil et la bonne humeur.

Quelques photos ci-dessous et une vidéo. Désolé pour la qualité mais mon appareil est pas top pour les films et je n’ai pas l’habitude !

Vol de barges à queues noires

Séance d’écriture

Comme il n’y a rien de mieux que le train pour écrire, me voilà parti en Haute-Savoie !

Un petit tour du côté de La Roche sur Foron.

 

ERM 2

Quelques heures passées avec des agents de l’atelier de maintenance ERM 2 de Toulouse, des pages de notes, des photos et plein d’idées pour l’écriture en cours.

Librairie Privat – Toulouse

Collection du Noir au Sud

Collection du Noir au Sud

Pour bien se mettre dans l’ambiance du planning des jeunes retraités, je serais à Toulouse, librairie Privat, le samedi 9 septembre à partir de 17 h 00 pour la table ronde autour de la collection « Du Noir au Sud », des Éditions Cairn en présence des auteurs suivants :

  • Christophe Guillaumot pour « Abattez les grands arbres »
  • Philippe Beutin pour « Jeux de dames »
  • Stéphane Furlan pour « Ville rose sang »
  • Yves Carchon pour « Riquet m’a tuer »
  • Daniel Contel pour « Mandrake ne peut pas mourir »
  • Jean-Jacques Cripia pour « Y’a plus d’enfants »
  • Gilbert Nogues pour « Miss Armagnac »

 

C’est dommage, ça tombe en même temps que le forum des associations de Vaulnaveys-le-Haut et le lancement de l’atelier d’écriture Les Scribouilleurs, mais ce n’est que partie remise pour eux.

 

Top