À partir de septembre, l’atelier d’écriture « Les scribouilleurs » se rattache à la bibliothèque. Nous pourrons utiliser les locaux, deux soirs par mois. Un environnement sympathique, au milieu des livres, dans le centre du village.

 

Une première rencontre est prévue le mardi 17 septembre à 20h30, dans la bibliothèque, place du champ de foire, à Vaulnaveys-le-Haut. Nous fixerons les dates de l’atelier et surtout le jour de la semaine.

 

L’écriture avance lentement… il y a tellement de choses à faire quand on est retraité !

Le jeune Auguste Cazabonne voyage en 2e classe sur le train Express Bordeaux-Turin via Lyon, Ambérieu, Culoz et Aix-les-Bains. À l’époque, les voyages en train sont bien plus sûrs et rapides que ceux par route, quand il y en a !

Quelques vues des gares traversées…

La nouvelle gare de Lyon – Brotteaux

Gare de Lyon Saint-Clair

Gare d’Ambérieu

Gare de Culoz

https://patrimoine.auvergnerhonealpes.fr/img/f088834b-c995-4b6d-bb6c-b3f45ff8d25e

Gare d’Aix-les-Bains. La grande verrière

Mi juin, sur les côtes d’Armor, quelques oiseaux… Plus de 20 000 Fous de Bassan sur l’île Rouzic, dans l’archipel des Sept-Îles.

Deux Macareux Moine

Un guillemot de Troïl

Un cormoran huppé

Et un phoque gris !

Enfin, ceux que j’ai pu photographier récemment !

Une buse qui vient régulièrement me narguer quand j’ai pas l’appareil ou les mains trop sales… un faucon qui passe souvent comme une bombe, la fauvette qui chante si bien et le rouge-gorge qui suit tous mes allers-venus.

J’adore ces couleurs du matin, quand le soleil dépasse la montagne et rase les arbres, illumine la neige fraîche, le givre ou la rosée !

Le Lauragais lors de repérages

Le salon du Livre d’Hiver est dimanche 20 janvier 2019, à Montgiscard. C’est à une vingtaine de kilomètres au sud de Toulouse, dans le Lauragais. C’est tout près de Rebigue (environ 10 km) où se situe certains actions de mes romans. Corinne, la mère d’Audrey a une maison perdue tout au bout du chemin de Bouillonne.

C’était les 12 et 13 janvier, à Nemours, presque tout au bout de la ligne R du RER, entre Fontainebleau et Montargis. Plus de 80 auteurs, beaucoup de lecteurs sur les deux jours, des rencontres, des discussion… et même un couple de fans qui avaient découverts mon premier roman (Jeux de Dames) grâce à la librairie des Thermes de Luchon !
Ça fait quelque chose quand quelqu’un vous dit : « j’étais contente quand j’ai vu que vous étiez parmi les auteurs du salon ! J’ai vraiment bien aimé votre premier livre »

Bravo à toute l’équipe qui a sût gérer tout ça de main de maître !

Tagués avec : ,

Nouveau projet d’écriture, la reprise d’un ancien scénario de jeu de rôle (l’Appel de Cthulhu), « Les curistes dans le bain ! », déjà écrit sous forme d’un roman, mais peu satisfaisant. Aussi, je le reprends de zéro, en changeant quelques personnages, étoffant le réalisme de l’époque et aussi en modifiant certaines scènes. Par contre, je garde toute la partie de chasse, il faudra juste la réécrire correctement.

L’époque

Comme l’Appel de Cthulhu se base sur les écrits de H. P. Lovecraft, l’action se déroule dans les années vingt, à l’automne 1923 précisément. La Grande Guerre est terminée depuis cinq ans, les stigmates du conflit sont encore très visibles. La France occupe la Ruhr, plongeant l’Allemagne dans une récession sans précédent.

Les lieux

Tout commence à Lyon, entre la place des Cordeliers et la Part Dieu.

Un nouveau visiteur du jardin, aussi bien en journée qu’à la nuit tombée, impossible à voir mais pas à entendre !

Erreurs d'aiguillage

C’est fait ! Le second livre est prêt pour partir à l’impression.

Voici en avant-première la couverture :

Erreurs d’aiguillage

 

Toulouse, automne 2014. Pour Jérôme, le Chinoir, la routine n’a pas le temps de s’installer. Au SRPJ, Pillière, le nouveau capitaine, bouscule les habitudes et impose sa loi. Côté cœur, son amie Audrey, rebelle et imprévisible, l’entraîne dans une histoire compliquée.

Tout s’aggrave lorsqu’un train heurte un cheminot aux abords de la gare Matabiau. Meurtre maquillé en suicide ? Accident du travail embarrassant ? Rien n’est évident, surtout quand Audrey devient la principale suspecte. Jérôme aura fort à faire pour déjouer les pièges machiavéliques. S’en sortira-t-il indemne ? Rien n’est moins sûr !

 

Lien vers la page chez l’éditeur Cairn.